Jan 142018
 

Ça s’peut c’est pas mal de cela qu’on se regarde dans un miroir, avec l’argent qui se pelle sur l’endos en minces bandes d’étamine de bijoutier. En ce jour les pluies on descendus des cieux sans tout au moins épargner les pauvres et les riches. Il fait trop chaud pour l’hiver de Terra Nova; saison qui a conquérit les envahisseurs pour bien des hivers mais pas assez pour sauver les gens pour qui cette terre était la leur.

Aujourd’hui c’est la maladie des Blancs qui nous mets à l’épreuve et on n’y peut rien autre que de s’y en faire. Chèr Trump qui nous Trompe et nous estompe de la malignance d’un peuple trop faible pour vivre trop ignorant pour s’en faire. Voilà, c’est a ton tour de chanter des chansons d’amour. Les mots the Genet nous frôle du passage, nous graffigne comme le chant de Pierre Guyotat, amère et ensanglanté d’une violence hors de portée mais clairsemée dans un jardin d’expulsion.

 

Band aids

Band Aids and Salve, to heal all ills.

 

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.